Florian Picasso - X
Les artistes Le côté novateurLa puissance des tracks
Un EP un poil trop court
8Note finale
Avis des lecteurs 0 Avis
0.0

Après “Cracked Wall” et “This Is Our Time“, Florian Picasso est de retour sur le label néerlandais Spinnin’Records. Mais cette fois-ci pour un EP nommé “X” où le français démontre une fois de plus l’étendue de son talent. Décryptage.

Après avoir longtemps expérimenté l’EDM, le français s’attaque aujourd’hui à la bass house à travers un EP dans lequel on peut retrouver 4 collaborations avec des pointures du genre telles que Loopers ou Nygma.

1 – Genesis (feat. Blinders)

Le premier track de l’EP nous montre directement la donne. En effet, on entre rapidement dans le projet du français avec une bassline grave. Au bout de seulement 30 secondes, le drop fait son arrivée. Sa puissance est sans limite et nous donne envie d’en découvrir plus.

2 – Suwave (feat. Loopers)

Genesis” à peine fini, on tombe directement sur la collaboration la plus alléchante sur le papier. Loopers étant de projet en projet une valeur sûre du métier, on se souvient d’ailleurs encore de son remix du titre ‘”Ocho Cinco” de DJ Snake. Que dire si ce n’est que l’association entre les deux s’avère être très alléchante. Le vocal très grave est poignant tandis que le drop lui apporte une vibe originale mise en avant par un rythme puissant une fois de plus. Rien à redire.

3 – We Don’t Want No (feat. Nygma)

Nos amis de Guettapen avait pointé du doigt ce track, qui pour eux dégageait une certaine atmosphère. Nous les rejoignons sur ce point. Comme pour “Make Up Your Mind“, le français a su une nouvelle fois être novateur et il est vrai que le lead de cette musique est attirant, même s’il est un peu plus en décalage avec les deux tracks précédents.

4 – Vindaloo Bounce (feat. Tom Tyger & Raiden)

Le temps passe vite, nous arrivons déjà au dernier son de l’EP. Comme avec “Genesis“, le drop arrive très rapidement. Le rythme est bien different des trois autres tracks mais cela n’enlève rien à la puissance du morceau. Mention spéciale au break entre les deux drops qui adopte un lead de synthés magiques qui vous transportera à coup sur.

En conclusion, cet EP “X” du français est réussi. Entre ambiance assez sombre et caractère novateur, ce nouveau projet montre la capacité du français à collaborer avec n’importe quel artiste et surtout à pouvoir toucher à tout sans connaitre de réelles difficultés. Quel sera désormais son prochain objectif ?