dcbTC-qa65Q

Après avoir annoncé leur retour il y a quelques mois pour les 10 ans du groupe, le fameux trio d’électro italien The Bloody Beetroots vient de dévoiler le clip de “My Name Is Thunder” extrait de leur prochain album. Et ces derniers semblent avoir clairement pris un nouveau virage musical.

Connu pour leurs mythiques “Warp 1.9″, “Cornelius” ou “Spank”Sir Bob Cornelius Rifo, Tommy Tea et Battle reviennent donc aujourd’hui pour les 10 ans du groupe. Après avoir dévoilé “Saint Bass City Rockers” et “Pirates, Punks & Politics”, le groupe vient de dévoiler un 3ème extrait intitulé “My Name Is Thunder”.

Produit en collaboration avec JET, le groupe de rock australien reformé eux aussi récemment, ce nouveau morceau marque un véritable changement musical pour le groupe. Certes la puissance est toujours au rendez-vous mais les sonorités forment un véritable “melting pot” de divers styles musicaux.

Après avoir mené à bien son projet solo “SBCR”, Rifo a voulu revenir à ses bases musicales apprises pendant ses études de musiques classiques : “Je voulais garder l’esprit et l’énergie de l’électro mais en l’encrant dans l’analogique et y apporter une touche d’originalité, explique-t-il. J’ai donc tout recommencé à zéro, en me remettant à la guitare”.

En effet, sur “My Name Is Thunder”, la guitare électrique occupe une place plus qu’importante. On retrouve donc Rifo avec sa voix si jouissive et sa guitare plus que maitrisée. Ses deux acolytes sont aussi au rendez-vous et le choix de JET comme collaborateur s’avère être réussi. Le groupe s’inspirent de groupes comme les Beatles, les Rolling Stones ou encore ACDC et cela colle très bien avec les Bloody.

Tant que je tiendrai sur mes deux jambes, il faudra toujours évoluer

Avec ce nouveau morceau, on est encore plus impatients de découvrir le 3ème album du groupe intitulé “The Great Electronic Swindle”. Pour cela, il faudra attendre le 20 octobre prochain. En tout cas, Rifo nous rassure, ce ne sera clairement pas le dernier chapitre de l’histoire du trio italien le plus reconnu dans le monde entier : “Tant que je tiendrai sur mes deux jambes, il faudra toujours évoluer”.

tracklist de l’album (sortie le 20 octobre prochain)

The Great Electronic Swindle 
1) My Name Is Thunder (ft. Jet)
2) Wolfpack (ft. Maskarade)
3) Nothing But Love (ft. Jay Buchanan)
4) Pirates, Punks & Politics (ft. Perry Farrell)
5) Invisible (ft. Greta Svabo Bech)
6) All Black Everything (ft. Gallows)
7) Irreversible (ft. Anders Friden)
8) Enter The Void (ft. Eric Nally from Foxy Shazam)
9) Future Memories (ft. Crywolf)
10) The Great Run (ft. Greta Svabo Bech)
11) Kill or Be Killed (ft. Leafar Seyer from Prayers)
12) Saint Bass City Rockers
13) Hollywood Surf Club (ft. Mr. Talkbox)
14) The Day Of The Locust
15) 10,000 Prophets
16) Drive (ft. Deap Vally)
17) Crash (ft. Jason Aalon Butler)