Voici notre interview du punk de l’EDM : YYVNG, co-fondateur du label Gold Digger. Il nous parle de son projet, la scène bass house française, de sa collaboration avec Mosimann, de ses cheveux verts, et de souvenirs de soirées.

YYVNG

Comment vas-tu ?


Ça va très bien, merci de me recevoir. C’est top !

Quelques mots pour te présenter


Moi c’est YYVNG, qui se prononce YUNG, je me considère un peu comme le punk de l’EDM en France. Désormais, cela fait 5 ans que je suis sur ce projet. Les caractéristiques de ma musique s’oriente plus dans un style Bass Music orienté Bass House mélangé à du métal. Mon leimotiv musical qui me correspondrait le plus serait : gros kick, grosse bass et gros snare #toutcequiestgros !

Comment es-tu tombé dans la musique ? Depuis combien de temps fais-tu de la musique ?


Au début, je faisais de la batterie depuis tout petit notamment dans une école de Jazz avec mon frère. J’ai toujours baigné dans la musique avec ma famille. Petit à petit, un amour fou pour la musique électronique s’est développé suite à une découverte par hasard. Et me voilà dans le game!

Bon, vraie question, comment on prononce ton blaze ?


YUNG ! 

Pourquoi YYVNG ?


J’ai toujours été le petit gars qui faisait de la musique dans son coin. Je ne suis pas forcément un très grand bonhomme (en taille :rire:) et je trouvais que ce pseudo correspondait bien à mon projet au moment de sa création.

Comment vis-tu ce nouveau confinement ?


Ça fait du bien, confinement ultra productif ! Forcément, il y a un gros impact au niveau des prestations et des soirées… Mais au niveau de la productivité je suis au max ! Et ça m’a permis de mettre l’accent sur des collab’s comme avec Mosimann mais aussi d’autres que vous pourrez découvrir prochainement. Donc d’un certain côté, assez positif !

Quelle est ta plus grande fierté dans ta carrière actuelle ?


Le moment le plus marquant pour moi, c’est quand DJ Snake et Malaa ont fait leur intro avec le titre “Wynehouse” au Hard Summer Fest ! Je ne m’y attendais pas du tout et c’est vraiment un grand honneur pour moi !

DJ-Snake-Malaa-Hard-Summer-2019

D’ailleurs grâce à eux, ils m’ont fait passer à la BBC Radio 1 qui m’a permis de gagner énormément en visibilité.

Parmi toutes tes productions, laquelle te rend le plus fier ?


Je dirais mon remix du titre “Feel It” de Volac. Il a une petite histoire, car j’ai créé ce remix juste avant de produire Wynehouse. J’ai surkiffé la cover de Bobby Dollars et ça s’est fait tout seul ! Mais aussi, ça a eu une avancée conséquente sur mes futurs titres.

Quel artiste a eu une forte influence sur toi ?


Cooba, mon grand frère qui m’a permis de mettre un gros pied à terre dans la musique mais aussi de créer par la suite Gold Digger ! Il y a aussi Basstrick qui a été super important pour le lancement de mon projet.

Ensuite je dirais bien évidemment Tchami, son remix de Go Deep m’a littéralement retourné le cerveau. C’est toujours le cas aujourd’hui . Il y a aussi Vladimir Cauchemar, je suis totalement fan de son projet et de ses différentes orientations musicales. Il est tout simplement bon dans tout ce qu’il fait ! 

Et enfin, Tony Romera, il m’a mis vraiment le gros coup de pouce ! Il m’a fait sortir une collab’ et un titre sur son label avec lui. C’est clairement le gars que je remercierais jamais assez !

Ta collaboration de rêve ?


Petit délire depuis que je suis petit autour du rock, j’aimerais vraiment dans un idéal collaborer avec Marilyn Manson ! Même si c’est pour un titre qui ne sort pas ! Mais ce serait juste incroyable comme collaboration.

Sinon j’aimerais beaucoup collaborer avec Diplo

Que penses-tu de la scène Bass française ?


Elle est tout simplement énorme ! Très énergétique avec des styles de house dans tous les sens ! D’ailleurs beaucoup de labels français comme étranger nous kiffent !

On a une grosse communauté house française et gros big up à tous !

Gold Digger ou Tambour Battant ?


Alors là vraiment, c’est impossible pour moi de choisir. Tambour Battant, j’ai commencé et grandi avec eux. Et Gold Digger, c’est un projet de base avec Cobaa (mon frère) et Badjokes puis Soxx. Donc il m’est impossible de choisir car c’est vraiment 2 piliers de ma vie.

Ton meilleur et pire souvenir de show ?


Le pire sans aucune hésitation :
Une de mes premières dates sous le nom de YYVNG à Genève au Zoo, j’étais tellement stressé et pris de mes émotions… j’ai pris le micro et j’ai juste lâché mes meilleures insultes sur un pré-drop pour me lâcher ! L’ambiance était cool la foule en délire. Mais enfaite, c’est clairement pas passer ! On a reçu un mail et j’ai pas fait le fier après, mais ça reste souvenir marrant !

Le meilleur souvenir :
Las Vegas au Holy House au dernier étage du building avec vue sur tout Vegas !
J’y étais de base avec Bread Pitt pour voir jouer Jack Beats et kiffer ma soirée. Et au final je me suis retrouvée à jouer juste avant Jack Beats. Incroyable ! Et le soir même, Malaa m’a invité à le voir jouer et c’était juste énorme !

Après j’ai eu une grosse semaine mais je n’avais clairement pas envie de rentrer !

Ton titre du moment ?


Mimi Barks – Big Ass Chains

Ça fait quoi d’être joué par JOYRYDE ?


J’étais vraiment bluffé !

C’est vraiment une grosse fierté pour moi. Mais c’est beaucoup plus que ça car il m’a fait une promo de dingue car il aime mon projet et il trouve que j’ai quelque chose d’unique et assez old-school.
Au final, sans me venter mais tout le monde me contactait pour Wynehouse et c’était juste incroyable ! Le son il a fait beaucoup de stream mais aussi, il m’a apporté énormément en notoriété !

JOYRYDE, c’est vraiment important pour moi parce que c’est vraiment l’un des meilleurs producteurs actuellement dans le domaine de la Bass House. Il a pris le temps de parler de moi lors de la  sortie de son album sur Insomniac, c’est juste un délire !

Ça fait clairement rêver !

Ça fait quoi d’avoir les cheveux verts ?


C’est de la bombe ! 

Sauf devant un fond vert… :rire:

Un petit mot sur ta collaboration avec Mosimann ?


Ma collaboration avec Mosimann fût extraordinaire. Nous sommes tout deux des fans de métal et pouvoir combiner de la house, du rock et du Marylin Manson dans un même son c’est le feu.

Pour l’histoire, j’avais fini ce titre avec un sample que j’avais récupéré. Je savais pas trop comment le continuer, donc je l’ai posté sur la conv’ habby. Et là, y’a Mosimann m’a dm sur Twitter, il me dit qu’il a kiffé le son et qu’il voulait poser sa voix dessus, il a posé sa voix dessus dans ce délire de Marylin Manson. On obtient donc ce track pépite !

Un mot pour la fin ?


Je suis très fier de partager mon univers “atypique” avec le grand public. Outre ma grosse collab’ avec Mosimann qui est sorti vendredi dernier, j’ai d’autres gros projets qui arrivent ! #staytuned

LET’S ROCK !

Merci à toi pour cet échange, toute la team HandsUp te souhaite le meilleur pour la suite !

Découvrez la collaboration entre YYVNG et Mosimann dès maintenant

Pour suivre YYVNG, c’est par ici :

InstagramSpotifySoundcloudFacebook

Retrouvez toute l’actualité Hands Up juste ici.