6   +   2   =  

Le Biarritz Hall Music (BHM) se tenait les 12 et 13 août pour sa première édition et il s’est déroulé dans une atmosphère survoltée. On vous raconte tout !

Sud Ouest, terre de rêves devenant réalité


Le Biarritz Hall Music (BHM) est un festival créé par Mickaël, Jimmy et Diego, trois potes amoureux de la musique. Ils ont été aidé par une « famille » de volontaires ! Il se tenait les 12 et 13 août dans une atmosphère survoltée.

A peine arrivés sur place, ces 3 jeunes organisateurs fort sympathiques à l’accent très chantant (Sud Ouest oblige) nous accueillent. Tout de suite, nous sommes frappés par l’immensité du lieu et on comprend vite pourquoi le festival Elrow adorait cette halle majestueuse d’Iraty ! Toute la halle se voit totalement investie et exploitée. On retrouve une scène monstrueuse prête à accueillir des milliers de festivaliers sur ces 2 jours. Le parking est transformé en Chill zone et de gigantesques bars sont installés dans le fond de la salle. On ressent une fierté de représenter la région et une véritable volonté de travailler local. En effet, tatoueurs, boutique de CBD, pâtissiers, food-trucks (Dieu bénisse leurs burgers!) ou encore prêt-à-porter, tous locaux, ont répondu présents à l’appel du BHM !

Un line up solide


Côté musique, la programmation est assez éclectique variant du Hip-Hop à la House. Le line up était « crescendo », laissant place aux artistes Hip-Hop/Reggaeton en début de soirée puis aux artistes électro par la suite. Demon, Asdek, Habstrakt, YYVNG, Tony Romera, Étienne de Crécy et Vladimir Cauchemar étaient de la partie ! De la French Touch à la BassHouse, nos frenchies ont réellement assuré le show . Une déferlante de basses s’est abattue sur Biarritz, a en faire rougir leurs incontournables « rouleaux ». Pour accompagner ce système son de folie, les visuels et la pyrotechnique étaient synchros et grandioses !

Cerise sur le gâteau, si on se baladait dans la foule, nous pouvions reconnaître quelques têtes connues : Bapt&Gael, duo mémorable de YouTube, dansant avec l’humoriste Jérôme Niel. Le célèbre champion DMC TCHDWN ou encore le producteur Low étaient également présents ! Enfin, YYVNG a invité sur scène Pokeyz pour jouer une ID et APIX pour promouvoir leur collab’ sur un remix qui devrait sortir très prochainement.

Aucune fausse note à déplorer


Mention spéciale à la communication étincelante du festival ! De l’affiche aux réseaux sociaux, en passant par la photo/vidéo, c’est un sans faute pour l’équipe qui mérite d’être écrit.

Enfin, tout était pensé dans le moindre détail, jusqu’à la surprise de clôture de soirée chaque soir que l’on ne dévoilera pas. Il faut y être pour savoir, rendez-vous à la prochaine édition ! Pour notre part, le BHM est déjà planifié l’année prochaine dans l’agenda !

Malgré les conditions difficiles auxquelles doit faire face un festival naissant, tout a été orchestré d’une main de maître et l’équipe tenait à remercier ces basques plus que passionnés : Milesker !

A bientôt sur d’autres évènements !

Retrouvez toute l’actualité de la musique électronique juste ici.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer