C’est ce jeudi, à midi, que le français Rone a dévoilé Ginkgo Biloba. Un morceau rêveur, pour s’évader en ces temps d’isolation !

C’est avec une boucle envoûtante que Rone nous embarque dans son univers. Un monde idyllique où le temps semble avoir été mis en pause pour laisser l’auditeur se plonger dans la chanson. Le producteur français avait dévoilé récemment deux singles : Human et Babel. Ginkgo Biloba est donc le troisième extrait de son album, prévu pour le 24 Avril.

Composée dans le cadre de son ballet électronique, la chanson est terriblement enivrante. Des arpégiateurs aux charleys virevoltants et syncopés, en passant par des basses profondes et puissantes, Rone a trouvé le bon mélange. Il plonge l’auditeur dans une bulle phasante, mélancolique, mais néanmoins reposante, marquée par les choeurs qui soutiennent l’ensemble.

Dans cette période de quarantaine, ce morceau résonne donc étrangement. Le français a précisé sur Instagram :

“Nouveau morceau pour s’évader (…) Restons chez nous mais ne nous arrêtons pas de rêver !”

Le message est donc clair. Rone nous offre une escapade hors du temps, à l’image du titre, qui évoque la plus ancienne famille d’arbre connue. La chanson est émouvante, et réussit à nous faire sortir de notre bulle de confinement. Une magnifique chanson qui ne laisse présager que de bonnes choses pour l’album à venir !

Bonne écoute !