Juste avant la sortie de son deuxième album, revenons sur la carrière de l’artiste bass music français DJ Snake.

I – Ses débuts et ses productions pour les autres

  DJ Snake de son vrai nom William Grigahcine, a fait ses débuts dans le monde de la nuit en mixant dans des boites de nuits à Paris (comme le bain douche). Côté production il commence en produisant en tant que beatmaker pour des rappeurs parisiens.

  La première trace de DJ Snake qu’on peut retrouver est son remix de Laurent WolfNo Stress en 2008.

  Puis en 2009 après avoir déménagé aux Etats-Unis et décidé de mettre son alias Dj Snake de côté, il commence à produire pour Lady Gaga (sur l’album Born This Way en 2011 puis en 2013 sur Artpop). Il a produit aussi pour de nombreux autres gros noms comme Pitbull, Stomae, Akon etc…

En 2013 toujours, DJ Snake essaye de faire son trou en faisait quelques prods devenues “classiques” par ses fans de la première heure. A savoir  Lunatic avec son compatriote MercerTogether, Mais surtout Bird Machine sorti sur Mad Decent qui comptabilise aujourd’hui plus de 11 millions de vues et que Snake apprécie particulièrement, puisqu’il l’a réutilise depuis peu lors de ses sets. 

  Il a fait également de nombreux remix au début de sa carrière sous son nom pour pouvoir se démarquer.

II – Le succès frappe à la porte

 Après plusieurs semaines de vide, il voulait quitter le monde de la musique mais c’est là que le succès apparaît : Turn Down For What (Ce morceau le fait exploser, et le fait connaitre dans le monde entier).

  Suivi de Get Low avec Dillon Francis quelques mois plus tard qui fut le deuxième grand succès sous son alias.

  Dans les mois qui ont suivi, il s’est fait remarquer grâce à quelques remix efficaces comme celui de You Know You like It d’AlunaGeorge ou celui de Dirty Vibe avec son ami Aazar pour Skrillex.

  L’année 2015 confirme le statut de super star de Snake. Avec le succès de Lean On (en collaboration avec Major Lazer), suivi de Middle, puis Propaganda (ces morceaux montrent bien l’ambivalence de William entre Electro pop et grosse bass music).

  2016 est l’année de la consécration, avec la sortie de son premier album Encore, sa deuxième récompense au Billboard Music Awards pour Lean On, et une tournée de festivals à travers le monde et notamment en France.

  Depuis 2017, loin de s’assagir, il lance de nombreux projets. Le succès du crew Pardon My French (avec ses amis de toujours : Tchami, Malaa et Mercer) ne cesse de grandir. De nombreux singles sortent et alternes entre Mainstream et bass music (avec des titres comme A Different Way, Magenta Riddim, Maradona Riddim, Try Me, ou en bass music, Propaganda, Pigalle, Made In China ou encore plus récemment SouthSide avec Eptic).

  Malgré le fait qu’il avait annoncé à la sortie d’Encore que ce serait son seul album studio, il annonce que le 26 Juillet sortira son deuxième album Carte Blanche.

III – Dj Snake en live

  Dj Snake en live est un vrai show man. Muni de ses deux platines vinyles, de son PC, et d’un micro, il a prouvé mainte et maintes fois qu’il est capable de retourner n’importe quel public du monde avec un set qui est un savant mélange entre bass music et commercial, pour pouvoir plaire à tous ses fans.

Conclusion

Dj Snake est un artiste complet, qui sait mélanger ses deux facettes aussi bien en production qu’en live. On attend avec hâte son nouvel album pour découvrir les morceaux exclusifs qui pour beaucoup sont des collabs très attendues.

Bonne écoute !