Ce week-end avait lieu la 3ème édition de La Magnifique Society. Situé au parc de champagne à Reims, le festival a accueilli une flopée de gros artistes comme, Die Antwoord, Parov Stelar, Nekfeu ou encore Vladimir Cauchemar !

Pour cette 3ème édition, les organisateurs de La Magnifique ont vu les choses en grand. Quelques nouveautés, Un parc revu et une prog’ assez folle.

 

1. Le Lieu.

Le Parc de Champagne, un lieu magnifique inscrit au patrimoine mondiale de l’UNESCO, rempli de verdure idéal pour passer du temps en famille ou tout simplement pour faire la fête le temps d’un week-end dans un endroit incroyablement beau.

2. Les nouveautés.

Cette année, les organisateurs ont décidés de revoir un peu le plan du site en modifiant légèrement la position des scènes. 

Finit les rubis qui servaient de monnaie, place au cashless, qui se répand de plus en plus lors des gros festivals, plus simple pour les festivaliers qui ne se baladent plus avec un sac rempli de monnaie et également plus simple pour les gérants des différents stands. 

Autre nouveauté également, c’est le village Greenroom.
4 cabanes dont une pour des DJ’s sets où les festivaliers ont pu découvrir de nouveaux artistes dans un registre, le plus souvent, différent de ceux qu’ils peuvent écouter sur la Main par exemple.

©Darkroom

3.Les concerts.

Une quarantaine d’artistes, donc, se sont succédés durant ces 3 jours de festivals. Il y en avait pour tout les goûts ! 
Passant du Rap de Roméo Elvis à Scarlxrd ou du retour de Nekfeu, mais aussi la pop de Chris mais encore de l’electro avec Vladimir Cauchemar, die Antwoord, Jon Hopkins et Sebastian pour ne citer qu’eux.

Nous nous attarderons plus sur les artistes electro que l’on a pu voir, même si les shows de Roméo Elvis, Franz Ferdinand, Caballero & JeanJass, Nekfeu entres autres, furent très bon ! Mention spéciale à The Wallows que l’on découvrait, où l’un des chanteurs n’est autre que le personnage principal de “13 Reasons Why”, un très bon groupe avec une vraie énergie ! 

Tout d’abord, Jon Hopkins, avec un set destructeur alors que la nuit ne faisait que tomber, accompagné de 2 danseuses.

©Naël Schmitt

Vient alors notre vedette du soir. Vladimir Cauchemar. Très attendu alors qu’il joue pour la 2ème fois en 2 ans sur cette scène “Central Parc”.
Un set toujours aussi puissant, avec des remix, notamment celui de PNLAu DD” que nous sommes impatient de voir sortir tant il est énorme. Mais aussi et surtout sa collab’ avec Vald, sorti officiellement une demie heure avant son entrée sur scène.

©Naël Schmitt

Le lendemain, c’est Die Antwoord qui se chargeait de casser la Main en 2 ! 
Nous qui étions situé au premier rang devant les caissons de basses, nous pouvons affirmer que ce live aura été un, si ce n’est LE live le plus puissant de cette édition. Une énergie incroyable pour un show époustouflant.
Seul petite déception, le show n’a quasiment pas changé en quelques années, 2 ou 3 tracks rajoutés, pour le reste, cela reste le même show mais on ne peut pas leurs en vouloir de jouer leurs meilleurs titres comme “Fatty Boom Boom” notamment.

©Darkroom

Sebastian, fût également présent sur la Central Parc, un des membres majeurs du label ED Banger ( Tout comme Vlad d’ailleurs, ED Banger était bien représenté). 
Un show énervé comme il sait si bien le faire !

Et enfin pour finir, en clôture de cette édition, Parov Stelar.
Nous aurons vu une bonne dizaine de lives, mais celui la restera dans le top 3 des meilleurs lives de cette 3ème édition. 
Est ce que c’est l’émotion qui commençait a monter avant de dire au revoir au festival? Ou est ce que c’est tout simplement un show “magnifique” ?
Un peu des 2.

Impossible de ne pas danser ou chanter. Parov s’est très bien entouré, accompagné d’un batteur, d’un guitariste, de 3 cuivres et d’une chanteuse et d’un chanteur, ce live nous aura donner le sourire pendant plus d’une heure. 

CONCLUSION

Une édition formidable, un grand bravo a toutes les équipes, que ce soit les bénévoles, les équipes techniques, l’équipe com’ et tout les autres que vous ne voyez pas toujours durant le festival, sans eux il n’y a pas de festival, on ne le dit pas assez ! 
Un grand bravo également pour la répartition du site, le parc qui est déjà magnifique, l’est encore plus durant le festival.

Bref, merci à vous et à l’année prochaine !