Après avoir compté dans leurs rangs Tchami, Fakear ou encore stwo, les soirées Embrace faisaient leur grand retour ce vendredi 16 février à la Bellevilloise. Après un moment d’absence, le label fondé par Allo Floride a ainsi souhaité marquer le coup en invitant dxf., The Geek x Vrv mais surtout les américains Louis The Child et Whethan. Retour sur une soirée à l’ambiance chill et chaleureuse.

Moins d’un mois après avoir soufflé leur 5ème anniversaire, le label Allo Floride remettait cela en faisant revenir dans le paysage électronique français les soirées Embrace. Cette maison de disques fondée en 2013 par Allo Floride a énormément marqué les soirées parisiennes. Ce vendredi 16 février, elle marquait donc son retour dans un lieu cher à l’agence au palmier.

LA SALLE

Comme le 20 janvier dernier, dernière soirée en date d’Allo Floride, le lieu était toujours la Bellevilloise à Paris. Cette salle parisienne reste un lieu sûr dans lequel on peut aisément mener une belle soirée de long en large. Ce fut donc encore le cas pour la venue de Louis The Child et Whethan.

Contrairement à leur soirée d’anniversaire où l’on avait accès à deux salles, pour ce show Embrace, tout se déroulait au sous-sol. Une salle assez étroite avec un bar et un vestiaire de part et d’autre mais une salle tout de même assez large qui permettait de ne pas être non plus les uns sur les autres. A notre arrivée, on pouvait encore facilement circuler au sein de la foule. Au fur et à mesure de l’avancée de la soirée, c’était de plus en plus compliqué mais il y avait tout de même largement place suffisante pour danser. Gros point positif.

LA SCENE

La scène n’avait elle non plus pas changé d’un poil. Une scène qui comme nous l’avions dit dans notre dernier article récap n’a rien a envier aux autres salles parisiennes. Cette dernière est plutôt large, plusieurs platines pouvant être disposées sur la table de mixage. L’espace derrière les artistes est également plus que correct tout comme celui entre la table de mixage et le public, leur permettant notamment de poser leurs affaires. Concernant les lumières, on retrouve quelques projecteurs au plafond et derrière l’artiste. Durant les sets, un rétroprojecteur éclairait le mur du fond, on visualisait alors un peu l’univers des artistes en question, c’est également un bon point.

L’AMBIANCE

A notre arrivée sur les coups de 00h30, nous n’avons eu aucun soucis de queue à l’entrée, tout s’est déroulé en moins de deux minutes. On sentait alors d’ores et déjà l’énergie de la foule. En descendant les quelques marches, on se retrouvait dans une salle encore un peu vide. Cela dit, les personnes présentes commençaient doucement à se chauffer.

Il aura fallu quelques drops traps, dubstep ou quelques grands classiques comme “Jump” de Kris Kross pour lancer la machine. On apercevait alors de plus en plus de monde entrain de sauter ou de “pogoter”. A noter également la forte présence d’américains, motivés à l’idée de voir leurs artistes nationaux Louis The Child et Whethan sans aucun doute.

Une salle qui se sera rempli progressivement jusqu’à être véritablement pleine à craquer lorsque les Louis The Child commencèrent leur set. Une salle qui n’aura pas désempli durant le set de Whethan non plus.

LES ARTISTES

La soirée commençait avec MC Bak, un jeune DJ parisien présent dans plusieurs autres salles parisiennes. Même si nous n’avons pas assisté à tout son set, il aura produit un warm up de qualité avec des tracks tout aussi intéressants les uns que les autres. Si vous êtes passé à côté de son set, vous pourrez  le retrouver au Karoussel vendredi prochain (event).

Juste après, on retrouvait le duo The Geek x Vrv. Signé chez Embrace Records, les français nous ont régalé avec un set au tempo ascendant. En effet, après avoir commencé avec des tracks plutôt posés et funky, les deux hommes ont retourné la foule en fin de set avec des tracks dubstep et trap. Après les avoir vu aux Eurockéennes et au 5ème anniversaire d’Allo Floride, on ne peut que dire qu’ils restent une valeur sûre.

Après un “We Are The Champion”, The Geek x Vrv laissait la foule de la Bellevilloise en transe. Après une attente de quelques minutes, le duo de Chicago Louis The Child, headliner de la soirée faisait enfin son apparition, balançant de suite leur remix de “Discipline” de Club Cheval. C’était une première pour nous de les voir, autant dire que l’on ne regrette pas d’être venu.

Les deux jeunes garçons ont enchaîné leurs remixs, les tracks de leur dernier EP avec Whethan finissant également par un de leur plus grand succès : “It’s strange”. Un set quelque peu similaire à celui qu’ils ont joué lors de l’EDC de Las Vegas il y a sept mois. On notera plusieurs dédicaces françaises avec des tracks de Justice et Point Point. Une heure trente de pure folie avec un public très réceptif aux différents tracks du groupe. Comme nous l’avons dit précédemment, un public très anglophone et adepte du duo. Cela faisait plaisir à voir.

Aperçu en arrière plan des Louis The Child toute la soirée, Whethan faisait enfin son apparition vers 3h30. Pour sa première date française, le jeune américain lui aussi originaire de Chicago n’a également pas déçu. Un set plus court (une heure) mais dans lequel on a pu retrouver tout ses grands succès et même quelques exclus qui annonce encore une grosse année 2018 pour ce dernier.

En ramenant Louis The Child et Whethan, Embrace Records a fait fort pour son grand retour. Une soirée portée par un public en feu, de très bon sets, le tout dans une salle parisienne de qualité. La recette est toute trouvée, on espère qu’elle tiendra à long terme. En tout cas, on attends de pied ferme les prochaines échéances !!