Nous avons rencontré Dr. Ushūu à l’occasion de la tournée de Peekaboo organisée par Edge et Ohlala Productions. C’était l’occasion d’en savoir plus sur le projet et la vision de la bass music du producteur et DJ français !

📸@limepic

Salut Dr. Ushūu, merci de nous accorder cette interview. Peux-tu te présenter ainsi que ton projet ?


Le projet Dr. Ushūu existe depuis 2019, donc cela fait maintenant 5 ans. J’ai commencé à produire de la musique à l’âge de 16 ans, dans ma chambre. Les années ont défilé, et j’avais un autre nom. Une fois que j’ai voulu avancer dans mon projet, je me suis dit qu’il fallait que je change de nom car il n’était pas professionnel à l’époque. C’était ‘DCR‘, mes initiales (Daniel Cabral Roças).

Peux-tu nous parler de ton dernier EP ‘Into The Ushuuverse VOL.1‘ ?


Je me suis dit qu’il fallait que je me renouvelle un peu plus. Que je travaille sur d’autres sons, d’autres vibes. Il ne faut pas que les gens pensent que “Dr. Ushūu ne fait que du Dubstep“. Parce que je n’ai jamais été le mec qui fait uniquement du Dubstep ; je suis le mec qui fait beaucoup de choses ! Du coup, comme je suis tombé amoureux de la Drum récemment, je me suis dit : “Pourquoi pas faire un EP Drum ?“. Il y a ‘Atlas‘, qui est une grosse inspiration du style de Simula, et il y a ‘Hands Up‘, qui a été un truc pour rigoler à la base.

C’est une série de tracks, c’est la partie 1, et il y a la partie 2 qui va arriver plus tard dans l’année. Ça va être une série d’événements pour montrer tout ce que je peux faire, et pas seulement du Dubstep !

Tu as déjà pu jouer aux États-Unis. Quelles différences ressens tu entre les publics américain et français ?


Alors, il y a une grosse différence au niveau de la mentalité. En Europe, on est surtout là pour l’amour du son, alors qu’aux États-Unis, c’est plutôt le nom qui rapporte quelque chose. Là-bas, il y a une tête d’affiche, et du coup, les gens vont venir dès la première heure, mais ils vont attendre jusqu’à la tête d’affiche. En France, ils viennent dès la première heure parce qu’ils ne savent pas qui c’est et ils veulent le découvrir. Ils vont aussi donner leur soutien aux artistes locaux. Sinon, par rapport à la Drum, ils s’éduquent, ce qui est très bien. Ça commence tout juste, je pense qu’ils ne savent pas encore bien danser, mais ça va venir !

Que penses tu de la fan base francophone bass music?


Je pense que la fan base francophone est la meilleure, parce qu’ils sont très soutenants, autant avec les artistes locaux qu’avec ceux de l’extérieur, mais surtout avec leurs locaux. Une fois qu’ils t’ont vu une fois, ils reviennent te voir plusieurs fois parce que tu es bon et parce que tu fais la différence. Moi j’adore ça, et chaque fois que je joue à Paris, je me sens vraiment à la maison. En plus il y a tous mes potes. Paris, c’est vraiment la maison.

Tu avais dit il y a quelques années que l’un de tes plus grands goals était de release sur le label Disciple. Maintenant que c’est fait, quel est l’un de tes autres goals ?


Je pense que mon plus grand goal maintenant, c’est de continuer à sortir des morceaux en indépendant et de gagner une fan base en étant indépendant, parce que j’adore être en indépendant. J’ai beaucoup plus de contrôle sur moi-même et sur ce que je dois faire. Parce que les labels, c’est super bien, mais avoir le contrôle sur soi, c’est encore mieux.

Dr. Ushūu logo @timjordan.png @gosmowdesign

Dr. Ushūu logo @timjordan.png @gosmowdesign

Quand on regarde les crédits de ton dernier EP, on voit que le label indiqué est ‘Ushuuverse Recordings’. Peux-tu nous en dire plus ?


En vrai de vrai, c’est juste qu’il faut qu’on crée un label pour sortir les sons en indépendants. Mais pour l’instant c’est juste moi qui sort là-bas ! Ce n’est pas un label encore.

– Mais c’est prévu que ça arrive ?

On ne sait pas, le futur le dira. C’est beaucoup, beaucoup de travail un label !

Quels conseils donnerais tu aux artistes émergent pour se développer ?


En vrai, c’est un débat qu’on avait eu la dernière fois. Parce que Oddprophet avait dit quelque chose du genre : ‘Les producteurs de 0 à 1000 followers devraient sortir des remixes/bootlegs‘, et ça, c’est vrai. En fait, il faut trouver un équilibre, essayer de sortir à la fois des bootlegs pour se faire connaître, apporter sa patte sur des sons et aussi à la fois sortir ses propres sons pour familiariser le nouveau public. Il faut aussi rester vrai avec soi-même, car si on n’est pas vrai et qu’on essaie de copier les autres, on est un peu dans la merde.

Quel VST, à part les grands Serum et OTT, peux tu conseiller ?


Il y a Vital, c’est gratuit et c’est littéralement comme Serum, mais gratos et c’est vraiment la bombe parce qu’on peut faire grave des trucs et c’est incroyable.

Peux tu nous donner 2 – 3 artistes émergents à suivre de près ?


Il y a ‘roi*‘, ainsi que ‘ROI OS‘. Mais attention il ne faut pas les confondre, ce sont deux artistes différents ! Il y a aussi ‘SPLEEN‘, ‘Stampyd‘ et ‘Dagon‘ que j’aime beaucoup.

Quel est ton meilleur souvenir de shows ?


Je pense que le meilleur souvenir que j’ai eu, c’était à Tomorrowland avec Ivory. On était là, il y a avait le soleil, c’était trop drôle. Et surtout on était à Tomorrowland, on ne réalisait pas ! Moi on m’a donné un téléphone, je ne sais pas pourquoi, un téléphone avec un fil qu’ils avaient coupé. Et j’ai commencé à gueuler (sur scène) dans le micro genre ‘Allo ! Allo!’, c’était trop drôle. J’ai fais le MC sur scène, j’ai fait beaucoup de choses.

Dr. Ushūu et son nouveau merch

Dr. Ushūu et son nouveau merch

Quel est ton dernier coup de cœur musical ?


Je viens de découvrir beaucoup de choses, mais, je pense que (mon dernier coup de cœur) c’est Bizo. Il n’a pas encore sorti son EP, mais je pense qu’il va être le meilleur EP de l’année. C’est tellement diversifié, j’adore. Bizo il est trop fort !

Quel est ton plat et animé préféré ?


Alors mon plat préféré… en vrai de vrai, je ne sais pas. Je n’ai pas trop de plat préféré, mais on va dire que ma gourmandise préférée, c’est le Pastéis de nata. C’est un truc portugais et, franchement, à chaque fois que j’en mange, ça me rappelle le pays. Et mon animé préféré, c’est Naruto.

Black Tiger Sex Machine Anime Show

Black Tiger Sex Machine Anime Show

Quels sont tes prochaines actualités ?


On prépare le ‘Ushuuverse‘ pour Rampage Open Air sur la Mainstage. Il y a plusieurs dates aussi et plusieurs festivals cette saison. Franchement je suis trop content pour ça, et ça va être incroyable ! Après on prépare peut-être un son avec un clip, on ne sait jamais. On est en train de bosser dessus ; c’est un peu cool, ça demande du travail mais on est cool.

Et pour finir, as-tu une exclue pour nos lecteurs ?


Alors, petite exclue, bah je viens d’en dire une (rires). Mais à part ça, on va dire que je mixerais de nouveau sur Paris bientôt !

Un grand merci à Dr. Ushūu pour avoir répondu à toutes nos questions ! Nous avons tous hâte de le revoir en France.

Vous pouvez retrouvez toutes nos interviews en cliquant ici !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer