Grâce à la Dream Nation nous avons eu la chance d’interviewer un artiste bien connu des fans de Bass Music: Riot Ten.

Bonjour Christopher et merci d’avoir accepté cette interview. Je vais commencer par une simple question. Peux-tu décrire ta musique à ceux qui te découvrent et qui ne sont pas initiés à la Bass Music?

Eh bien, je dirais que le mot “hype” la décrit assez bien. Ma musique est d’une forte énergie et “In your face“, mais avec de bonnes “Hooks” et voix qui se traduisent en une folie totale pendant mes sets live.

Commençons par le début. Que faisais-tu avant la musique? Quel (s) événement (s) t’as donné l’envie de produire de la musique? As-tu commencé par produire ou par le djing?

À l’époque, j’étais au lycée et je jouais au football américain. Croyez-le ou non, je n’assistais à aucun événement, même pas des “house parties”. Cependant, j’ai toujours aimé la musique et la façon dont elle me faisait sentir, alors j’ai commencé à produire des beats hip hop à l’âge de 16 ans. J’ai ensuite été initié à la musique électronique et j’en suis tombé amoureux.

Revenons à l’ascension de ta gloire en 2016. Ta carrière a pris son envol grâce à ton EP Hype Or Die: Headbangerz. La même année, ta collaboration avec Sullivan King a été un
réel succès. En 2017, tu as sortis le célèbre “Rail Breaker” qui est encore joué partout, et dont le célèbre pré-drop est devenu un classique. Comment t’as senti chacun de ces succès?

Cela m’a définitivement donné l’impression d’être sur le bon chemin. Cela m’a fait sentir comme si j’avais une place dans la musique électronique. Cette industrie n’est pas facile et ne convient pas à tout le monde. Il peut vous déchirer en une seconde si vous vous relâché. Le succès est arrivé très tôt et m’a vraiment donné la confiance nécessaire pour continuer. Une fois que “Rail Breaker” est sorti, j’ai su que j’étais là pour le long terme.

En septembre, se sera votre première date dans un grand festival français, à Paris: La Dream Nation. Qu’attendez-vous du public français? Et es-tu conscient qu’il est complètement fou et qu’il vous accueillera avec plaisir?

Honnêtement, je ne sais pas à quoi m’attendre. Haha je suis très excité et j’ai entendu que de grandes choses sur le public français. DJ Snake est l’un de mes supporter les plus anciens et qui me soutien toujours aujourd’hui (On peut penser à son remix de “SouthSide” qui est actuellement joué par Snake). Je pourrais lui tendre la main pour quelques tuyaux quand je suis là-bas et j’espère qu’il pourra me montrer une chose ou deux!

Toutes les infos sur la Dream Nation qui arrive en Septembre (Cliquez ici!)

Depuis plusieurs années, les soirées Bass Music ont lieu beaucoup plus souvent en Europe et surtout en France. Pensez-vous qu’un jour, ce style deviendra plus connu et aimé du grand public?

Je l’espère vraiment et je pense que cela arrivera avec du temps. Il y a tellement d’artistes qui poussent la culture en ce moment, et j’aime me considérer comme un créateur parmi eux. J’aimerais pouvoir faire des tournées et jouer en Europe plus souvent. Nous y sommes presque!

Avec quel(s) producteur(s) français souhaites tu collaborer?

DJ Snake, haut la main. Je suis sûr que c’est une réponse assez commune, mais nous avons discuté dans le passé. Nous n’avons tout simplement pas encore été en mesure de se concentrer sur une collab. Je l’ai admiré pendant des années et il est l’un de mes producteurs préférés de tous les temps. Cette collaboration serait un rêve.

Enfin, j’aimerai en savoir plus sur ton environnement professionnel. Depuis combien de temps travailles-tu avec ton équipe? Et penses tu que dans ce milieu, vaut mieux être très proche de sa team ou rester purement professionnel?

Je suis avec mon équipe de direction depuis plus de 4 ans et mon agent depuis un peu plus de 2 ans. Honnêtement, je les traite comme s’ils étaient ma famille. Ils comprennent que c’est du business et que cela compte vraiment, mais nous nous soucions tous les uns des autres au-delà du travail. Je ne serais pas la où j’en suis sans eux.

On remercie beaucoup Rio Ten d’avoir prit le temps pour répondre à nos questions et souhaitons une bonne continuité dans ses projets.