Presque un an après son premier EP “Saint Thug”, le producteur québécois Angelz est de retour sur le label du français Tchami pour un second opus intitulé “Saint Thug II”. Alors, que donne ce retour ?

Quelle plaisir de voir le québécois de retour chez Confession. Depuis “Saint Thug” en 2016 et un autre single (“Devils”) début 2017, on attendait impatiemment ses prochaines productions. Autant dire que l’on a pas été déçu quand ce dernier a annoncé revenir avec non pas un track mais trois. Mais alors que valent ces trois productions ?

So Fly (feat. Kaleem Taylor)

L’EP démarre par une collaboration avec Kaleem Taylor, chanteur que l’on connait particulièrement bien pour l’avoir déjà entendu aux côtés de Tchami sur “Promesses” ou encore sur l’excellent “After Life”. Ce dernier donne une force au track si particulière, on est tout de suite embarqué dans le projet du québécois. On découvre ou plutôt on redécouvre la vibe d’Angelz, qui ne cesse donc de se renouveler.

98 J.Lo

Pour les tracks suivantes, Angelz nous emmène dans une ambiance hip hop avec des vocaux de rappeurs. Dans “98 J.Lo”, ce dernier est puissant et d’une fraicheur assez folle. Le drop l’est tout autant en incorporant un lead de synthés très aigus sur une ligne de basses sèche. On ne peut s’empêcher de bouger, clairement.

Supafly (feat. Slatin & Hanz Gable)

Le dernier morceau de l’EP est une collaboration avec Slatin notamment, un artiste que Angelz apprécie et qui était présent sur l’EP “Remixes” de sa track “Devils”. Le vocal est une fois de plus bien travaillé et l’on comprends aisément les paroles du track qui a pour sujet les formes d’une fille, en toute simplicité. Les notes de guitare dans le drop sont vraiment bien vues, la créativité des deux artistes est sans précédent, leurs styles s’entremêlent à la perfection. “Supafly” est notre coup de coeur de l’EP, une clôture de qualité.

Avec “Saint Thug II”, Angelz met en avant sa force de création mais surtout son envie perpétuel de renouvellement. Il le dit lui-même : “This EP is all new, it’s all ANGELZ and no one does me better than me”. On ne viendra pas le contredire.

“SAINT THUG II” EST SORTI CHEZ CONFESSION. 
ECOUTER ET TÉLÉCHARGER L’EP