JDG, jeune artiste australien a sorti il y a deux semaines “Orphic“, un son techno puissant mais dont peu de monde a parlé. Pourtant, ce track a bien des atouts.

Le premier est sa bassline grasse que l’on retrouve depuis quelques temps sur les productions de l’australien (on pourrait citer “Six Deep” ou même “Crusader“). Son autre atout n’est autre que le vocal présent tout au long de la track. A travers son timbre grave, il crée une atmosphère sombre au track et s’avère être très entrainant au moment du drop. Un drop où le rythme très techno s’associe au vocal ainsi qu’à un lead de synthés assez puissant.

Le mélange est réussi et nous donne une musique finalement assez épurée dans un univers techno que JDG maitrise désormais à la perfection. Un univers qui se rapproche de très près de celui du français Malaa. Les deux artistes adoptent la même bassline, les mêmes vocaux et une collaboration entre les deux ne nous étonnerait guère. Reste à savoir si cela rentre dans leur priorité.