Depuis quelques temps, Arnaud Rebotini illustre chaque semaine le confinement en musique. C’est donc dans cette démarche qu’est sorti le titre “Chloroquine” !

Chloroquine Arnaud Rebotini

Arnaud Rebotini présente son nouveau titre “Chloroquine”

Voilà trois semaines que, chaque vendredi, Arnaud Rebotini dévoile un résumé en musique de sa semaine de confinement. Si l’on avait pu écouter MINIMIZE CONTACT BETWEEN PEOPLE (voir ici), et Digital Lockdown les semaines précédentes, nous avons droit cette semaine à Chloroquine.

La chanson est toujours dans la vibe techno, froide, synthétique et old-school de ses devancières, mais manifeste une énergie plus rock. On retrouve moins le côté Kratfwerk du premier Ep, car la voix, qui n’est plus robotique, prend plus de place.

Rebotini véhicule donc son ressenti face à l’hystérie collective autour du “remède miracle” qu’est la chloroquine. Watching news on TV“, “Chloroquine are an other medecine” ou “Fake news” sont des bribes de textes qu’on peut notamment entendre. Le français se dit donc perdu face à l’afflux de solutions dites “miracles” vendues par les médias ou les experts : “everybody knows, I don’t know” soit : tout le monde sait, mais moi non.

Voilà quelques mots de Arnaud Rebotini à propos de “Chloroquine” :

L’idée du morceau m’est venue en regardant les débats autour du Docteur Raoult et de sa chloroquine où des commentateurs lambda s’improvisent épidémiologistes avec des avis extrêmement tranchés sur la question. Leurs discours souvent extrêmement radicaux, ressemblant plus à une attitude de supporters qu’à celle de véritables experts. Ces débats donnent lieu à des affrontements assez énergiques, à la fois spectaculaires et pathétiques. J’ai eu envie de traduire cette énergie avec ce morceau. Une énergie plus Rock’n’Roll que les deux morceaux précédents“.

À noter que cette chanson n’est pas venue seule. Elle est accompagnée de trois remixes de Digital Lockdown, chanson de la semaine dernière, tous disponibles sur le Soundcloud de l’artiste. Et enfin, comme les semaines précédentes, Arnaud Rebotini a collaboré avec l’INA. Ces derniers ont produit et réalisé un clip, puisant dans les images d’archives détenues par l’institut, que vous pouvez visionner ici.

Nous sommes donc enchantés de voir tant d’activité de la part du français en ces temps de confinement. Vous pouvez donc retrouver Chloroquine, ainsi que ses titres précédents sur le Soundcloud d’Arnaud Rebotini :

Bonne écoute !