Aujourd’hui est sorti Give Me Future, le film de Major Lazer, retraçant l’histoire de leur concert historique à La Havane à Cuba. Dans ce documentaire de 1h30 environ, Diplo (et son groupe Major Lazer) retracent tout le travail fournit par leurs équipes pour pouvoir organiser et produire ce concert évènement dans les caraïbes.

La première partie du film est axée sur le peuple cubain. Il est expliqué comment ce peuple et surtout la jeunesse s’approprie la musique électronique et comment elle a accès à cette musique dans ce pays coupé de tout lien extérieur par le fait de l’embargo et le contrôle des médias et de l’information par le pouvoir. Mais la jeunesse cubaine par le biais du “paquete” obtient toute sorte de médias musicaux, cinématographiques ou d’informations.

Dans le deuxième tiers du film, Diplo et les équipes de Major Lazer expliquent pourquoi et comment ils ont réussi à convaincre le pouvoir cubain d’organiser un concert, et surtout d’artistes américains comme les Major Lazer. Diplo appelé “DJ Diplomacy” à un moment, explique que la venue des Major Lazer 2.0 ( Diplo, Walshy Fire & Jillionaire) n’est pas à vocation politique mais surtout pour créer un moment de partage et de cohésion de la population cubaine, autour d’une musique aux influences caraïbeennes. Lors de leur passage dans le pays du CHE, Major Lazer a voulu vraiment impliquer la population dans leur projet notamment en voulant utiliser du matériel uniquement présent sur l’île et utiliser la créativité des cubains pour remédier aux possibles problèmes envisagés.

Le dernier tiers retrace le concert en lui même et surtout le moment de partage entre les artistes et le public. Les organisateurs ne pensaient pas rassembler autant de monde autour de cet évènement, ils attendaient entre 10 000 et 75 000 personnes. Au final le concert a rassemblé pas moins de 200 000 personnes sur le Malecone (la promenade des Anglais version cubaine). Cette partie montre l’engouement de la jeunesse pour la musique électronique mais montre aussi le manque d’accès à internet par le biais de la réaction inexistante du public lorsque Major Lazer lancent des morceaux internationalement connus. En revanche, on remarque que la promo de l’événement par le moyen du “paquete” a bien marché car tout les morceaux du groupe sont chantés par la foule.

Pour résumé, un très beau film documentaire sur un peuple et sur un évènement historique dans les relations américano-cubaine. Au passage Jillionnaire et Diplo se permettent un petit tacle à Mike Jagger et au groupe Rolling Stone qui est venu faire un concert à La Havane quelques jours après Major Lazer.


Malheureusement ce film est seulement visionnable sur Apple Music pour l’instant. On espère la publication sur d’autres plateformes prochainement. Pour l’heure, on vous laisse le trailer du documentaire juste en dessous pour ceux n’ayant pas Apple Music.