Après le gros banger Blitzkrieg, Carnage enchaîne tout de suite sur un autre son assez… particulier.

2ème collab avec le groupe originaire des Etats Unis: Prinze George. La premier feat était sur le retour de Carnage cette année avec “Letting People Go“, qui a reçu un remix de Diplo quelques jours plus tard. Puis plusieurs mois après arrive “Slot Machine“.

Comme dit plus haut, c’est un son assez spécial qui va switch radicalement entre 2 ambiances. Le son commence avec le vocal magnifique de Prinze George avec une prod très discrète mais efficace. Pendant toute la prestation de la chanteuse on peut vraiment ressentir la beauté de sa voix et de la mélodie abordé, on en devient accro.

Arrive alors un build up qui lui aussi se fait discret et d’un coup arrive ce drop hyper monstrueux heavy dubstep. C’est trop osé de faire ce genre de mélange et surtout de repartir sur un autre break similaire au premier. On parlait dans un article précédent de “Blittzrieg” qu’il y avait une ressemblance avec “El Diablo” pour le contraste des breaks/drops. C’est le même cas ici, la différence est flagrante.

Ce son va surement diviser mais pour notre part c’est une folle réussite, surtout pour le travail du vocal qui est sublime accompagné d’un drop digne du Carnage qu’on aime.

Bonne écoute!