C’est une nouvelle petite pépite qu’on vous partage aujourd’hui. Playlisté par Tchami et Malaa lors de leur “No Redemption Tour”, on cherchait désespérément sa provenance. On a été ravi d’apprendre qu’elle nous venait de France et plus précisément de Lyon.

Intitulée “Getting High”, cette production est l’oeuvre d’un jeune trio lyonnais nommé Fatesky. Après avoir été sur le label Noir et Blanc, les trois jeunes français font leur retour sur Gold Digger Records avec une sacré pépite. On en parlait un peu plus haut, un track qui est arrivé jusqu’aux oreilles de deux pointures françaises (Tchami et Malaa).

Dès la première écoute, on comprend pourquoi. Le kick annonce la couleur dès les premières secondes. Le track continue gentiment son cours jusqu’au drop, qui instaure une vibe ténébreuse. En effet, sur une bassline grasse, le trio nous propose un lead de synthés très très entrainant. Mais on est pas au bout de nos surprises. Le break est en effet jouissif, sur ce dernier, Fatesky nous plonge dans une atmosphère beaucoup plus funky et disco, très prometteur pour la suite.

Avec “Getting High”, le trio Fastesky montre une indéniable progression. L’alliance entre leur G-house habituel et la funk au moment du drop s’avère plus que prometteur. Le trio s’ouvre à des genres musicaux où on ne les attendait pas forcément. A suivre…