Le Samedi 24 Fevrier 2018 avait lieu le concert tant attendu par des milliers de personnes en France et partout dans le monde, celui de DJ Snake à l’AccorHotels Arena de Paris.

@GaspardWenner

Nous y étions. Voici un récapitulatif de la soirée.

19h30

La première partie du serpent, Point Point (Aazar et DEVOTED TO GOD) monte sur scène.
Un set magnifique d’une heure reprenant certains classique de la musique (Electro / Pop) comme Michael Jackson ou M83 ainsi que leurs propres titres comme “All This” ou “Hands”.

Un set que vous pouvez écouter dans son intégralité juste en dessous.

 

Seul bémol, l’ambiance de la salle. Un public pas assez réceptif à notre goût, peut être pas assez connaisseur du duo et de leur futur bass, ou tout simplement dû au manque d’un live show. Seul 2 projecteurs projetés sur le duo qui enlève tout de même un peu de spectacle.

@MikoGoncalves

20h30

L’excitation monte encore un peu plus avec l’arrivée du “Special GuestMalaa. Certaines personnes ne le connaissaient pas, d’autres ne l’avait jamais vu. Tous sont tombés d’accord pour dire que ce personnage avait un “sacré charisme”. Arrivant sur scène clope a la bouche, avec ses 6 hommes cagoulés derrière lui, il mit de suite tout le monde d’accord. Un set monstrueux reprenant ses plus gros tracks dont “Summer 99″, moment choisi par Tchami pour aller saluer son ami ainsi que le public. Et quelques remix (dont un du magnifique “Satisfy” de Mercer, sorti il y a quelques semaines). Accompagné, là par contre, d’un véritable live show.

@MikoGoncalves

21h50

Après 20 minutes d’entracte, assez longues, il faut bien l’avouer. C’est le moment que tout le monde attendais depuis des mois. L’arrivée de DJ Snake sur scène.

Une nouvelle intro, toujours aussi puissante comme on aime, suivis d’un premier nouveau son. Snake égal à lui même, un set plutôt téléphoné pour ceux qui suivent de près la star française, où il a rajouté tout de même, 4 ou 5 nouvelles musiques dans différents styles (dont “Magenta Riddim” sorti la veille du concert). Un set classique donc, reprenant ses plus gros tubes pour le plus grand plaisir du public, qui pour certains étaient venu ça.

Niveau scène, il y avait pour ce concert, un mur led en fond de scène et une plateforme led en forme de losange mise en biais ou était placé DJ Snake, ainsi qu’une avancée qui lui aura permis d’approcher le public a de nombreuses reprises. Chose qu’il avait apprécié lors de ses passages en festival l’été dernier. Pour les effets scéniques, jet de CO2, de flammes. Pas énormément de pyro, c’est ce qu’on peut peut être regretter.

@GaspardWenner

Un set se terminant plus tard que prévu, Snake étant trop heureux d’être sur la scène de l’Accorhotels Arena dans sa ville, il eut du mal à quitter la scène. 23h40 donc, fin de cette grande soirée avant l’after.

Conclusion 

Pari réussi pour DJ Snake qui après avoir rempli des salles plus petites mais tout aussi prestigieuse comme l’Olympia ou le Zenith, remplit l’AccorHotels Arena avec ses 20 000 places. On tient également a mettre en avant ses nombreuses prises de micros pour inciter la jeunesse à croire en ses rêves, à ne pas se laisser abattre. Un Snake très modeste et très attaché a son public.

Un grand bravo à lui, à la team PMF et a toute son équipe qui sont décidément très talentueux. On à hâte de le retrouver cet été pour quelques dates en festival qui risquent d’ores et déjà d’être mémorables.