A l’occasion de leur tournée « The Aviary Tour », Galantis était de passage sur Paris samedi dernier à l’Élysée Montmartre. On revient sur cet évènement qu’il ne fallait pas louper.

Les deux suédois étaient donc présents dans la prestigieuse et atypique salle de l’Élysée Montmartre, salle où l’on se sent privilégié d’être et où « seulement » 1300 personnes peuvent se retrouver. L’évènement était sold-out pour l’occasion.

Concernant l’organisation, très peu de chose à dire car tout était presque parfait, un petit point négatif en ce qui concerne les vestiaires, incapables d’accueillir tous les manteaux de la salle, certaines personnes étaient avec le leur toute la soirée. Un bar était disponible au fond de la salle ainsi qu’un petit shop présent dans le hall.

Arrivés à la fin du set de Pat Lok, nous ne nous attarderons pas dessus.

galantis

@wearegalantis

Devant un public composé principalement de personne entre 20 et 30 ans, CID a su chauffer la foule comme il se doit. Malgré une forte ressemblance à chaque drop durant la première demi-heure, il a réussi à augmenter la température dans la dernière, warm up réussi.

Galantis arrive à son tour, baguettes à la main, tapant frénétiquement sur les grosses caisses de bass situées derrière eux, le show est lancé. Le set aura duré 1 h 30, cela semblait trop court. “Runaway” ouvre et clôture le show, la boucle est bouclée.

Tout l’album y est passé, de “True Felling” à “Love On Me”. Ils nous ont également remixé des titre de Don Diablo ou encore de Calvin Harris. Ils ont su nous transporter dans leur univers, avec les jeux de lumière et leur énergie.

Un show à voir en live tant leur complicité et leur cohésion ajoutent en émotion.

Pour information ils seront à Londres ce mercredi.