Ce samedi 8 décembre, Don Diablo jouait son show solo le plus important de sa carrière à Amsterdam. 4h de live, un voyage depuis ses premiers titres vers les unreleased de son prochain album prévu pour 2020, et un show sold out des mois en avance avec 6 000 fans.

Lors de l’Amsterdam Dance Event en octobre 2016, Don Diablo réunissait tous ses petites protégés – Madison Mars, Bali Bandits, Sagan, Mike Mago… – pour le premier show de son label Hexagon. Nous y étions.

Don Diablo avait mixé toute la nuit avec des invités de prestige : Oliver Heldens, Jauz, Nicky Romero, Lucas & Steve, et bien d’autres.

Deux ans plus tard, le 8 décembre 2018, les fans du Don n’étaient pas 200 dans la cave de Jimmy Woo, la mythique boîte de la capitale hollandaise, mais 6 000 ! A l’AFAS Live Arena, à côté du stade de l’Ajax Amsterdam, 6 000 hexagonians sont venus du monde entier .

Nous avons vu des drapeaux des quatre coins du globe flotter dans la salle – pour jumper sur les drops de la future house du DJ star de la soirée. Un show XXL comme le rappelle l’affiche placardée à l’extérieur de la salle et relayée sur ses réseaux : Don Diablo Future XL.

4 heures de live entre 19h et 23h pour celui qui est arrivé à la 7e place du classement DJ Mag cette année.

A 19h, les premières notes retentissent. Un medley de plusieurs morceaux et la voix de son robot acolyte imaginaire rythment les jeux visuels de la scène : un énorme hexagon éclairé au plafond, de la fumée, du feu et des feux d’artifices intérieurs, impressionnant. Une introduction interminable, dix minutes de mise en bouche avant de voir l’homme de la soirée monter sur scène pour la « plus belle soirée de sa carrière », déclara-t-il à la fin du show.

Dans la fosse, que des puristes. Drapeaux, t-shirts, vestes, bandanas, casquettes, et même tatouages. Tout le monde a son petit hexagon quelque part sur soi. Et les fans ont été servi. Pendant plus de 4h, Don Diablo a joué tous les titres de son dernier album FUTURE, ses premiers singles, ses tubes, ses nouveaux titres dont “Got the Love” sorti la veille (ci-dessous), et même quelques sons de son prochain album.

Il a d’ailleurs annoncé que ce futur album sortirait courant d’ici 2020. De quoi réjouir les hexagonians du monde entier réunis à Amsterdam pour danser sur les sonorités futuristes du Don.

Pas de pause, le DJ néerlandais de 38 ans a retourné ce zénith d’Amsterdam pendant quatre heures électriques. Et le concert s’est conclu sur une note émotionnelle. Dans les gradins VIP, la mère de Don Diablo a assisté à la totalité du show, tout comme son frère et ses cousins, une vraie fête en famille. Mais avant de quitter la salle, le Don rappela qu’un être cher manquait au rendez-vous. Son papa, décédé il y a plusieurs années. Larmes aux yeux, Don Diablo joua un medley de “The Artist Inside” (ci-dessous), un clip de lui et son père en background, avec “Wake Me When It’s Quiet“, le titre hommage du Don envers son pote Avicii. Un moment très émouvant pendant lequel le Don s’est ouvert à ses fans. Un dernier mot, et un dernier drop ont scellé la soirée où les hexagonians ont pu danser une dernière fois sous les confettis multicolores.

Un show XL digne de son nom. Pari réussi pour l’un des DJs stars de ces dernières années qui n’a pas manqué de rassurer ses fans : il y aura une suite au « Future XL Show » !