Samedi dernier, l’homme à la cagoule était présent pour une soirée au AAA. Un DJ charismatique dans une salle atypique. Voici notre récap de cette soirée mythique.

Malaa nous donne rendez-vous au AAA, remplaçant temporaire du Showcase qui est un lieu original puisque la soirée se déroule sous le pont Alexandre III, dans une salle en longueur comportant des murs et arches en pierre qui délimitent la piste. Le club dispose également d’un soundsystem et des light de qualités, tous les éléments sont réunis pour une soirée réussie.

Le DJ et producteur français Vilko chauffe assez rapidement la salle, pour laisser place à Dustycloud qui œuvre devant une piste pleine, les premiers pogos et mouvements de foule commencent à apparaître sur les drops puissants de Tom. Son style dark est une parfaite transition pour accueillir Malaa.

Sans déroger à la règle Malaa arrive d’un pas assuré devant les platines avec un certain charisme dont il a le secret et surtout avec sa clope à la bouche et ses gimmick nonchalantes qui le caractérisent.

Il ne fait pas dans la demi-mesure et arrive avec une intro fracassante sur le titre “You don’t” de Marten Hørger et Neon Steve. Le roi de la house musique enchaine avec un set puissant et très qualitatif qui transporte la foule dans une sorte de communion musical. Son ami Mercer le rejoint sur scène le temps d’un morceau mais pas n’importe lequel car il s’agit de la collaboration entre Mercer et DJ Snake qui ne devrait pas tarder à voir le jour. Ce n’était pas le seul présent car nous avons également pu apercevoir Tony Romera, Henri PFR ou encore Quentin Mosimann derrière le Dj booth.

Après le set monstrueux de Malaa, la foule ne désemplit pas et est prête à accueillir le duo Néerlandais Moksi du label Barong Family, qui ne déçoit pas et envoie du très lourd avec des drops ravageurs et un show très qualitatif. Malheureusement, nous n’avons pas pu être présent pour le closing assuré par Greg Kercia.

Vous pourrez retrouver Tchami, un autre membre de la team Pardon My French au AAA le 7 avril en compagnie de Curbi et des Loge 21.

Billetterie.

Pour conclure, nous avons donc assisté à une soirée réussie avec des shows de qualités, une ambiance du tonnerre, un public de connaisseurs qui faisait plaisir à voir. Concernant l’entrée, une fouille minutieuse qui rassure mais à noter quand même quelques points, les portes ont ouvertes plus tard que prévue, ce qui a engendré une file d’attente assez longue pour entrer dans le club et ce qui a malheureusement empêché quelques personnes d’assister complètement au show de Malaa.