Samedi 12 décembre 2016

Revenons sur un événement de samedi dernier qui a marqué bien des esprits musicaux : le show de What So Not.
La line up était composée du jeune Suédois Kasbo qui ouvrait la soirée, suivi de Point Point, l’incroyable groupe du label OWSLA, oui le même qui produit Skrillex, rien que ça ! En troisième artiste, et plus attendu, What So Not, le Dj australien connu à travers le monde entier, notamment grâce à son EP “Listen to Divide & Conquer”.
Pour clôturer cette soirée en beauté, GANZ, le célèbre DJ hollandais ayant fait ses preuves dans de nombreux remix comme “Say My Name” d’ODESZA ou encore celui d’“Hyperparadise” d’Hermitude et Flume. La soirée s’annonçait vraiment magique.

1h30 Showcase Paris

Après de multiples péripéties et obstacles nous y voilà, devant le Showcase. A première vue c’est une boîte underground située sous le pont Alexandre III. On pouvait entendre les basses qui résonnent depuis l’extérieur. La soirée s’annonce vibrante. On entre dans la boîte excités et impatients mais première étape le vestiaire pour déposer nos affaires.
Le Showcase n’est pas une des plus grandes boîtes de Paris mais sûrement une des plus jolies. Une architecture atypique (arches en pierres, faisceaux de lumière et canapés), une petite scène pour les artistes et un grand écran derrière allaient rendre cette soirée mythique.
Notre arrivée tardive nous a fait manquer une grande partie du Show de Kasbo (1h00-2h00) mais je suis sûre qu’on se reverra. On ne va pas s’arrêter à cette déception, la soirée ne faisait que commencer…

2h00

Les coups de 2 heures sonnent et viennent installer Point Point pour une heure de “future bas”s. Je ne connaissais que très peu de leurs musiques, mais j’ai pu reconnaître rapidement “Life In Grey” qui est une pure pépite ! On ne voit pas l’heure passer, trop occupés à vibrer sur les basses du groupe, qui a mis une ambiance incroyable dans la salle.
On peut dire que Point Point est la meilleure découverte de la soirée et c’est sans hésiter un groupe qui mérite sa place dans le monde de la techno.
Après une heure de show, il est l’heure pour le trio de laisser les platines à l’artiste que l’on attend le plus : What So Not. On décide avant d’aller se rafraîchir un coup et de se remettre doucement de la claque que l’on venait de prendre par Point Point.

3h00

Le public s’impatiente, la foule est réellement en délire, nous doublons tout le monde afin de vraiment nous retrouver au plus près de la scène et de What So Not. On aperçoit une silhouette aux cheveux blonds s’installant derrière ses platines, c’était lui, il était là ! Son set était juste au-dessus de nos espérances, si l’on craignait le calme de certains de ses morceaux nous n’avons pas été déçus…
Il a réellement su alterner entre son nouvel EP “Listen to Divide & Conquer” et ses musiques qui l’ont rendu célèbre, comme “High You Are” ou encore l’incroyable “Jaguar” dont les drops retentissaient dans tout Paris.
Une ambiance hors norme, la foule était déchaînée et les “pogos” commençaient à éclater mais toujours dans la bonne humeur et le partage d’un moment exceptionnel. Après quelques rappels et un What So Not comblé, il est temps pour lui de nous quitter sous un tonnerre d’applaudissements après presque 2 heures de show.

4h45

La fatigue commence à se faire sentir mais l’excitation du moment que l’on vient de vivre nous tient encore éveillés. C’est au tour de Ganz de s’installer. Le Dj nous a régalés avec des sons comme “Hyperparadise” d’Hermitude et Flume ou encore “Light Years”. Il jonglait avec les genres ; si certaines musiques étaient identifiables comme de la “dance” ou de “l’électro”, d’autres étaient bien plus “trap” ou encore “house” et cette diversité a enchanté le public. C’est donc fatigués mais comblés que nous quittons le Showcase.
Merci au Showcase Paris pour cette soirée, plus de 5 heures de mix avec des artistes internationaux et talentueux pour la modique somme de 20 euros. A suivre de très près la progression de Point Point, coup de coeur de la soirée !