L’Illegal Tour français, annoncé par Malaa y a quelques mois a débuté hier au Magazine Club de Lille. Il était en compagnie de Koos et Kramder, et l’ambiance était bien au rendez-vous!

Cette tournée française était très attendue par les fans de Malaa, membre atypique de la Pardon My French. Il y avait donc du beau monde pour cette “Soirée d’ouverture de la tournée” à Lille. Le nombre de personnes portant une cagoule ou du merchandising PMF était impressionnant. Retour sur le show.

Kramder : 00h – 2h

Le jeune producteur originaire de Rouen a pu entamer les hostilités et nous lâcher sa funk house. Le public arrivant progressivement, Kramder a su nous chauffer avec brio pour la suite! On a pu noter notamment la présence dans son set des bons sons de compatriotes français, comme Mercer – Satisfy ou le plus récent Dombresky – Soul Sacrifice  . Kramder a su s’imposer face à ce public.

Malaa : 2h – 3h30

Arrivée fracassante pour l’homme à la cagoule. Accompagné de son staff, d’un paquet de cigarettes, et d’une bouteille de Jack Daniel’s, ses entrées sur scène sont toujours remarquées. Pendant un mix de près d’1h30, on a eu le droit au meilleur de la house music. Alternant entre ses anciennes tracks (Notorious), ses plus récentes (Bling Bling, Cash Money) et certaines réalisées avec Tchami (Summer 99), on a ainsi pu écouter le meilleur de Malaa. C’était donc un set assez varié, avec également du Gesaffesltein, ou quelques remix de ses titres, comme le fameux Cash Money – KOOS Remix, où Malaa a invité Koos à le rejoindre sur scène! Durant le set, certains chanceux du public ont même eu l’honneur de lui allumer sa cigarette!

Koos : 3h30 – 6h

Et c’est le jeune lillois Koos qui a pu terminer en beauté cette soirée, avec des tracks bien dark. Les basses ont encore bien résonné au Magazine Club. Etant Co-fondateur du label Noir sur Blanc, pas mal de tracks présentes sur ce dernier ont été passées. Il a également pu nous jouer pour notre plus grand plaisir, son remix de Cash Money, même si Malaa l’avait déjà joué. Ce morceau possède une véritable puissance, un vrai banger qui détruit tout sur son passage. La soirée s’est terminée doucement vers 6h, avec quelques survivants, comme nous le montre Koos sur son Instagram:

En résumé, une énorme soirée bass music, qui aura ravi les plus connaisseurs, avec de très bons artistes. Malaa a acquis une véritable notoriété, et l’utilise pour faire découvrir de jeunes talents.
Nous tenions à remercier le Magazine Club pour son accueil, Miala pour l’organisation d’une telle tournée, et les artistes pour leurs superbes prestations.